Journée d’étude – la question de l’observateur dans les études systémiques.

observateur systémique

Le 17 décembre 2021, l’équipe de Benephyt participera à la Journée d’étude autour de la Systémique co-organisée par le laboratoire Dynamiques Européennes (UMR7367 – Université de Strasbourg/CNRS) et P.S.Institut.

Cet événement est en accès libre, dans la limite des places disponibles.

La systémique considère la réalité comme un ensemble complexe d’interactions, qui requiert une approche globale, synthétique ou holistique. Elle se distingue des approches traditionnelles en sciences, qui s’attachent à isoler les facteurs agissant sur un phénomène, et à réduire leur nombre dans l’explication.

Les approches analytiques montrent leurs limites dans la compréhension de la réalité, car en découpant un tout en parties, elles ne rendent que partiellement compte du fonctionnement et de l’activité de l’ensemble et de son insertion dans son environnement. Mais les approches systémiques rencontrent elles aussi leurs apories : l’une d’elles résulte de l’inclusion de l’observateur dans le processus d’observation.

La prise en compte de l’observateur est devenue évidente en particulier dans les sciences humaines et sociales, quand la connaissance est étayée sur une action de changement (recherche-action, psychothérapie, etc.) où l’intervenant agit intentionnellement sur la situation qu’en même temps il observe pour s’en construire une représentation, ou quand l’observation est un préalable à une telle action (études sociologiques, enquêtes, sondages d’opinion). Mais elle se pose également dans les sciences du vivant et jusqu’en sciences physiques (en mécanique quantique).

Mettre en question l’observateur a le mérite d’obliger les scientifiques à interroger les postulats sous-jacents à leurs méthodes, aux mesures qu’ils choisissent et à l’interprétation des résultats, qui sont autant d’actes et d’énoncés de croyance invisibles, pris dans la construction même des problèmes que la science cherche à résoudre.

Cette journée invite à des interventions de professionnels et de scientifiques de tous domaines et disciplines pour présenter les cas de figure où se pose la question de l’observateur inclus dans le site de l’observation. Elles viseront à montrer que l’objectivité apparente des méthodes, des outils de mesure, des théorisations, cache des choix de l’observateur en fonction des contraintes (commandes, financement, croyances, idéaux) qui dessinent le méta-système dans lequel s’insèrent, et l’observateur, et le système observé. Elles tenteront de dessiner les conditions épistémologiques et méthodologiques d’un dépassement de ce paradoxe des systèmes observés-observants.

Programme

8h30 Accueil des participants à la salle de conférences de la MISHA

8h45 Ouverture de la journée par Maurice CARREZ, directeur de DynamE (UMR7367 UdS/CNRS), et Patrick SCHMOLL, directeur des recherches PSInstitut et chercheur associé DynamE

9h00 Émergence de la question de l’observateur dans l’histoire des approches systémiques Serge FINCK, consultant associé Almédia Strasbourg

9h30 L’observateur dans la recherche-action Vivien BRACCINI, chargé de recherche en sciences de l’éducation et de la formation, PSInstitut Strasbourg, chercheur associé LISEC (UR 2310)

10h00 Discussion

10h15 Pause

10h30 Paradoxes de la position du/de la psychologue entre recherche, pratique et évaluation Dominique MERG-ESSADI, psychologue-psychothérapeute et chargée de recherche en psychologie, PSInstitut Strasbourg, chercheure associée SuLiSoM (UR 3071)

11h00 L’observateur dédoublé. L’avatar comme double de l’ethnologue dans l’observation participante des mondes virtuels Michel NACHEZ, chargé de recherche en anthropologie des techniques, Éditions de l’Ill, chercheur associé PSInstitut Strasbourg

11h30 Discussion

12h00 à 14h00 Pause déjeuner

14h00 Influence de l’observateur dans la fiabilité des modélisations des épidémies Hugues PETITJEAN, chargé de recherche en biologie des systèmes, BenePhyt Strasbourg

14h30 Le syndrome de la référence changeante peut-il s’appliquer en ethnobotanique ? Eléa HÉBERLÉ, chargée de recherche en botanique, BenePhyt Strasbourg

15h00 Discussion

15h15 Pause

15h30 Psychanalyse et systémique : lectures croisées de la question de l’observateur Discussion animée par Daria SILHAN, psychologue et psychanalyste, chargée de recherche en psychologie, PSInstitut Strasbourg, chercheure associée SuLiSoM (UR 3071) :

L’observateur interne. Remarques sur le contre-transfert dans la pratique groupale avec des familles de patients présentant des troubles des conduites alimentaires Olivier PUTOIS, psychologue et psychanalyste, maître de conférences HDR en psychologie, SuLiSoM (UR 3071)

L’intervention systémique : de l’observation à l’implication Helga HOUNDETON, psychologue clinicienne, formatrice, superviseuse et thérapeute familiale RESCIF Strasbourg

16h30 Synthèse des travaux Patrick SCHMOLL

17h00 Clôture de la journée

Journée d’étude organisée par le laboratoire Dynamiques Européennes (UMR 7367 Université de Strasbourg/CNRS) et P.S.Institut, Strasbourg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *