Présentation d’un projet de recherche Végé-LAB – septembre 2021

Le contexte

Vendredi 17 septembre, Eléa Héberlé, chercheuse en ethnopharmacologie dans l’entreprise est allé présenter notre programme de recherche aux étudiants de master de Biologie des Plantes de l’Université de Strasbourg.

Le projet s’articule autour de l’étude de métabolites secondaires produits particulièrement dans les plantes de la famille du chou, les Brassicaceae. Ces composés, les glucosinolates (GSL) et les isothiocyanates (ITC) servent généralement de défense contre les herbivores.
Selon des études récentes, ils présenteraient un intérêt dans le traitement de la douleur chronique, et nous réexplorons actuellement la teneur en GSL et en ITC d’une série de plantes, choisies en fonction de leurs mentions d’usages dans la littérature. Pour plus d’informations sur nos travaux et activités autour de l’ethnobotanique, rendez-vous sur cette page.

Nous sollicitons l’appui du Végé-LAB pour travailler sur la création d’une filière responsable de production de composés d’intérêt phytothérapeutique, basée sur le recyclage de matrices issues de filières de production de légumes.

La présentation

Voici la présentation qui diffusée aux étudiants à l’occasion de cette intervention.

Qu’est ce que le Végé-LAB ?

Mis en place dès septembre 2014 pour les étudiants du parcours de master Biologie et Valorisation des Plantes de Strasbourg, le Végé-LAB est un programme d’apprentissage par projets permettant aux étudiants de piloter un projet de recherche innovant avec l’accompagnement d’enseignants et d’entreprises partenaires.

Si vous êtes une entreprise innovante en recherche de projets collaboratifs avec l’Université, vous pouvez dès à présent consulter le site web du Végé-LAB.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *